Samedi 03 Mars 2018

Témoignage d'un consommateur de champignons hallucinogènes

Par Catherine Cros
Présidente de l'association

Comme le LSD, les champignons hallucinogènes, ou champis, champignons magiques, ou encore magic mushrooms, sont des drogues responsables de fortes hallucinations
Comme le LSD, les champignons hallucinogènes, ou champis, champignons magiques, ou encore magic mushrooms, sont des drogues responsables de fortes hallucinations

Il y a quelques jours j'ai reçu un témoignage d'un consommateur de champignons hallucinogènes.

Souvent considérés comme inoffensifs car ne créant pas de dépendance physique, j'ai trouvé important de partager son témoignage avec vous :

J’ai pris des champignons magiques 15 fois environ et je m’aperçois que je ne trip pas normalement… Je le sais, mais quand on est un tox, on continue… Je m’ennuie car pas assez d’hallucinations… Je reste sur terre, je me demande où sont les hallucinations, je tape du poing contre les murs car ça ne bouge pas suffisamment…

Et je me souviens quelques jours plus tard, alors que je jouais à un jeu vidéo sur PC, je me suis senti mal pendant quelques secondes… D’un coup comme ça sans raison apparente… Je me demande ce qui se passe… Sans comprendre…

Quelques jours après, je commençais à avoir des hallucinations la nuit… Les objets devenaient flous, s’assombrissaient et disparaissaient… J’avais des flashs, des visions, des sensations mentales TRÈS désagréables…

Douleurs aux nerfs optiques comme si on vous les tenaillait… Douleur à la nuque en permanence… Au cerveau aussi, comme si mon cerveau était compressé.

Je me dis que je deviens fou, que je vais en crever, je me tape la tête contre les murs, je n'ai plus d’énergie, j’ai tout le temps chaud moi qui aime le froid…

Je ne me regarde pas dans le miroir car je ne vois pas mon VRAI visage… Ma tête change d’apparence, je vois mon cerveau, mes globules blancs et rouges circuler dans les veines. De temps en temps les couleurs seront TRÈS intenses. Des fois je revis des trips violents… Du genre couleurs très intenses et sensations de tournoyer… Parfois sensation que mon corps est plus léger… Et aussi sensation mentale atroce… Là, je suis habitué maintenant, tout bouge en temps réel, j ai l’impression de ne pas être là…

J’en ai marre, je pense au suicide… Ma vie est foutue !

A.L.

Pas si inoffensifs, ces champignons, en somme.

Les substances hallucinogènes comme les champignons magiques, la mescaline, le LSD, la DMT, et même le cannabis (eh oui, le cannabis fait partie des hallucinogènes) peuvent avoir des effets très néfastes sur le mental d'une personne, l'empêchant peu à peu de faire la distinction entre la réalité et ses perceptions déformées.

Bien que très prisées dans des contextes de recherche spirituelle, d'épanouissement ou de méditation, ces drogues finissent par avoir l'effet inverse, en privant l'individu de ses facultés intellectuelles et en falsifiant sa mémoire, le rendant ainsi moins capable de résoudre les problèmes qu'il rencontre dans la vie.

Vous pouvez vous aussi apporter votre témoignage sur votre expérience avec les drogues. Ainsi vous pouvez inciter d'autres personnes à ne pas en prendre.J’apporte mon témoignage

S'abonner à la newsletter